Mon marché local CUSSET - Votre marché de produits locaux

Les circuits courts :

En général, un circuit court est un circuit de distribution dans lequel on trouve 1 intermédiaire maximum entre le producteur et le consommateur.

Les circuits courts font partie du problème de la révision des modes de production et de consommation, qui est l'un des enjeux du développement durable.

On évoque assez souvent les circuits courts pour les produits agricoles, mais on voit apparaitre cette notion pour la fabrication et la distribution de matériaux également.

Le circuit court dispose maintenant en France d'une définition officielle. Selon le Ministère de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche, est considéré comme un circuit court un mode de commercialisation des produits agricoles qui s’exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte, à condition qu'il n'y ait qu'un seul intermédiaire. En France et en 2010, les achats faits en circuit court représentaient 6 à 7 % des achats alimentaires qui estime que ces circuits courts sont « aujourd'hui une opportunité économique non négligeable que ce soit pour le producteur (sécurisation de son modèle économique), le consommateur (prix ajusté au coût réel) ou un territoire (création d'emplois locaux) ». Selon le Recensement Agricole de 2010, 21% des agriculteurs français vendent tout ou partie de leur production en circuits courts.

Ces chiffres sont en constante augmentation et démontre un intérêt de plus en plus marqué des consommateurs envers ce nouveau type de distribution.

Ce phénomène est reparti de façon inégale sur le territoire français avec une tendance à se développer dans les espaces périurbains et touristiques permettant un maintien de l’agriculture dans ces zones. On remarque un développement plus important dans le sud-est, le nord, la Corse et l’Alsace ainsi que dans le Rhône–Alpes où les points de vente collectifs sont les plus nombreux.

Et c’est ce qu’il manquait dans notre région Vichyssoise !